Affaire Floyd: Le policier Derek Chauvin faisait l’objet de plus de 15 plaintes internes pour violences

Affaire Floyd: Le policier Derek Chauvin faisait l’objet de plus de 15 plaintes internes pour violences

Ce 31 mai, CNews a révélé que le policier inculpé dans la mort de l’Afro-Américain Georges Floyd, Derek Chauvin, selon le département de police, a fait objet de 18 plaintes internes pour violences dans le passé.

En effet, l’ex-policier Derek Chauvin n’est pas à son premier acte répréhensible pourtant uniquement deux d’entre elles auraient abouti à des sanctions disciplinaires, selon The Independent.

La liste de ses actes réprimandables sont nombreux en 19 ans de carrière. En 2006, rapporte CNews, accompagné de cinq autres policiers, l’ex-policier, inculpé pour la mort de Georges Floyd, « avaient ouvert le feu sur Wayne Reyes, un homme latino-américain, car celui-ci les avait visés avec un fusil à pompe ». Pour ces méfaits, un grand juge les avait finalement accordé raison et que l’usage de la force était justifiable.

En 2008, Derek Chauvin avait également tiré sur un homme noir, Latrell Toles, lors d’une intervention pour violences conjugales. En 2011, il était l’un des cinq officiers mis en congé forcé de trois jours après la mort d’un homme amérindien, rapporte The Daily Beast. Les autorités avait finalement déterminé que l’équipe avait agi «de manière appropriée», toujours selon CNews.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Parmi les cinq policiers présents lors de l’arrestation musclée de Georges Floyd et qui a conduit à la mort de ce dernier, était sur les lieux, l’agent Tou Thao. Cet officier de police, actuellement limogé, compterait à son actif six plaintes. Parmi elles, une seule est toujours en cours et les cinq autres n’ont pas abouti.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *