Affaire Yanick Joseph: le DGPNH s’insurge contre les actes de violences

Affaire Yanick Joseph: le DGPNH s’insurge contre les actes de violences

Dans une note de presse publiée le 8 février, la Direction Générale de la Police Nationale d’Haïti dit condamner avec véhémence les actes de violences et de vandalismes perpétrés par des policiers, pour la plupart en civils et encagoulés, lors de la convocation Yanick Joseph à l’inspection générale de la PNH (IGPNH) le 7 février dernier.

«La direction générale condamne sans réserve de tels agissements et tient à souligner que ces violences n’ont pas leur place dans un état de droit et encore moins dans une institution policière», lit-on dans cette note de presse portant la signature du directeur général de la PNH, Normil Rameau.

Selon cette note, ces actions portent atteinte à la dignité de l’institution.

Dans cette optique, la direction générale de la PNH informe que les auteurs et toute personne impliquée dans ces actions seront poursuivis et ramenés par devant qui de droit, afin de répondre de leurs actes.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • gerry/ NICOLAS
    9 février 2020, 18:52

    Frères et sœurs de la PNH, je vous aime, mais vos sacrifices sont vains dans un pays anarchique, ou vos précieuses vies sont aux services de grand bandit, qui finance et arme ceux qui vous tuent comme des chiens dans la rue. Dans aucun pays civilisé, la mort d’un membre frère de la police n’est prise à la légère. Venger ses frères d’armes est une priorité absolue. En Haïti, vous êtes que de la chair à canon pour les bandits. Vous êtes pour l’élite haïtienne des êtres humains jetable, ou recyclable à volonté pour un salaire de misère. Préparé vous un jour à retourner vos armes contre les vrais ennemis de la nation. La nouvelle révolution haïtienne 1804 2.0 est en marche. Demain la liberté pour notre peuple.
    ven. 9:19 AM
    Mon cœur est triste à chaque fois que l’un d’entre vous tombe en 1re ligne au service d’un État ingrat. Je prie chaque jour pour vous. Je demande à Dieu dans sa grande miséricorde de vous prêter la vie, de vous protéger dans les rues et de faire le nécessaire afin que vous puissiez à chaque jour rentré sain et sauf dans vos maisons auprès de vos familles. Que Dieu vous grade et vous bénisse tous. Votre plus grand admirateur de la diaspora G.N.
    ven. 9:24 AM
    Mes frères et sœurs de la PNH, vos vies sont chères et précieuses à mon cœur, vous devez regarder la vérité en face, et vous poser les vraies questions. 1- Qui sont les vrais responsables de la destruction du pays? 2-pourquoi sacrifier ma vie de policier pour une bande de voleurs corrompu, qui se remplisse les poches, envoi leur enfant à l’étranger dans de bonnes écoles, vont se faire soigner dans de grands hôpitaux 5 étoile à Miami? 3- Quand nos frères et sœurs policiers tombent sous les balles des bandits, ce sont des hôpitaux en décrépitude et défaillants qui vous attendent? 5- Vous arrivez chez vous après avoir survécu une autre journée, et c’est dans le blackout total? 6- Vos conditions de travail sont misérables, vos salaires pour le risque sont absolument dérisoires ? 7 Vous êtes des Haïtiens courageux et fier dite moi pourquoi vous accepter cette vie médiocre?
    8- Les bandits qui nous terrorisé tous, ou trouve-t-il l’argent pour des armes de guerre te les munitions? 9 Qui les finance et pourquoi? 10 Ne voyez-vous pas que vous êtes des sacrifiés pour une cause qui n’est pas cette de la nation haïtienne, mais de petits groupes d’intérêt? 11- Combien d’entre vous doivent tomber, pour défendre les riches Arabes et corrompus avant de dire non et de vous battre avec moi, pour une Haïti nouvelle et juste? 12- Une Haïti Haïtienne, laver des Oligarques Arabes et étranger, ainsi que la bande de petit nègre qui vous envoi gratuitement à la mort?
    Votre pays a besoin de vous, la révolution 1804 2.0 est en marche, l’histoire vous jurera mal si vous ne choisissez pas le camp de vos frères et de la liberté.
    Gérald Nicolas
    Votre partisan no 1.
    Hier, 6:02 PM
    Pourquoi défendre l’indéfendable, sans votre protection et votre sacrifice, le système perd son bras armé, et se trouve le cul nu et va s’écrouler. Ce système doit tomber. Vous arrêtez des bandits et le lendemain ils sont tranquillement dehors et se foute de vous! Tout le système politique, économique, justice est corrompu, donc votre travail c’est comme un coup d’épée dans l’eau. Votre travail est vide de sens sans un système de justice efficace, impartial et cohérent. La révolution 1804 2.0 a besoin de vous, le peuple et la nation supplies ses fils et filles de la PHN de réfléchir, et d’être du bon côté de l’Histoire, celui de la Nation Haïtienne.
    Hier, 6:10 PM
    Unisson- nous si nous voulons un changement réel pour notre peuple et nous-mêmes. Je fais le serment aujourd’hui que le jour venu, je refuse de tirer le premier, sur mes frères et sœur haïtiens. Je le ferai avec un déchirement du mon cœur. Mais sauver la nation- Haïtienne est au-delà de tout. Unisson nous svp. Ensemble nous vaincrons ce système, qui crée l’anarchie, la misère et le désespoir parmi notre peuple.
    G.N.
    Hier, 6:24 PM
    Mes frères et sœurs de la PNH, je veux vous renouveler toute mon affection et toute ma gratitude, pour votre dévotion à notre pays et à notre peuple. La nation haïtienne a besoin de vous et surtout de votre conscience de patriote haïtien d’abord et avant tout. En c’est temps difficile, vous ne pouvez plus détourner votre regard, d’acteur privilégier de la dérive inéluctable de notre pays. Vous êtes témoin de la déconstruction exorable de notre pays. Vous êtes témoins de la déchéance de nos élites, et de la gourmandise insatiable sur le dos du peuple , des hommes d’affaires répudiant Arabes et autres, qui ne sont au final que de vulgaire importateur de produits de base, tuant du coup toute production locale à leur profit. Ils sont le véritable ennemi de notre nation qui doit être forte, honorable et indivisible devant cette ennemie sanguinaire et impitoyable. Entendez-vous dans votre cœur d’Haïtiens d’honneur, l’appel de la révolution 1804 2.0?
    Après le triomphe de la révolution 1804 2.0, je vous promets des réformes en profondeur. Je vous promets que vos salaire seront doublé, et que vous aurez l’appui de peuple et les moyens logistiques pour mener à bien votre mission. Le budget de vos salaires et avantages sociaux, passeront bien avant ceux de sénateur et de député corrupu au service du système.

    REPLY