Car-wash party : le parquet de Port-au-Prince passe à l’attaque

Car-wash party : le parquet de Port-au-Prince passe à l’attaque

Le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Jacques Lafontant, se dit consterné par la retour des activités de « Car-Wash party » dans sa juridiction. Le chef du parquet a donc décidé d’interdire toutes les activités de ce genre.

Dans une note de presse publiée ce mardi, le chef de la poursuite pénale dit constater un mépris des mesures et consignes visant à limiter la propagation du coronavirus sur le territoire national. Me Lafontant a donc instruit tous les responsables des commissariats de la juridiction de Port-au-Prince à faire respecter l’interdiction de ces activités de débauch, qui, selon lui, mettent en péril les bonnes mœurs et la santé de la population.

Alors que la pandémie de Covid-19 est encore en pleine expansion dans le pays avec plus de 6700 cas, plusieurs milliers de jeunes ont pris part, dimanche dernier, à une activité de « Car-Wash » à la rue de l’enterrement, non loin de l’hôpital Saint-François de Sales, sans respect des principes visant à contenir la propagation du virus.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    16 juillet 2020, 13:52

    Les activite’s du CAR-WASH etaient la Prelude au Code Penal colonial… Masimadique et Sodomique. La societe moribonde est en Rebellion contre le Code Penal des Pervers…

    REPLY