X

X


Célébration de la fête du drapeau: Jovenel Moïse invite les Haïtiens à être maîtres de leur destin

Célébration de la fête du drapeau: Jovenel Moïse invite les Haïtiens à être maîtres de leur destin

Ce 18 mai 2018 ramène le 215e anniversaire de la fête du drapeau. Le Gouvernement a marqué cette date par l'organisation de la traditionnnelle cérémonie à l'Arcahaie. L'événement s'est déroulée en présence du Premier ministre Jack Guy Lafontant, du vice-président de l'assemblée nationale, des grands commis de l'État, des membres du corps diplomatique, du haut état-major de la nouvelle Force Armée remobilisée entre autres.

Le président de la République a tenu un disours rassembleur tandis que le maire de cette commune a remis sur le tapis son cahier de doléances.

En effet, le Chef de l’État s’est vanté que notre indépendance ait participé à la liberté du monde entier.

Fort de cette considération, Jovenel Moïse invite le peuple haïtien à suivre le trace de nos ancêtres qui s’étaient unis derrière ce rêve pour développer le pays.

”Un peuple qui se donne la liberté peut tout faire”, clame t-il avec sa fierté nordiste.

Cependant, le chef de l’État dit reconnaitre que l’autarcie forcée et l’isolement de notre pays au lendemain de notre indépendance sont liés au sous-développement du pays.

Cependant, juge t-il, ”nous ne pouvons plus prendre pour prétexte les injustices du 19e et du 20e siècles pour ne pas prendre en main notre destin de peuple”.

Sur ce, dit-il, ”l’Arcahaie du haut de cette tribune, je vous convie à vous faire maîtres de votre destin”.

Il s’est se réangagé, au passage, à tout mettre en œuvre afin de résoudre un ensemble de problèmes auxquels fait face le pays notamment au niveau du système sanitaire, éducatif, agricole et environnemental.

Pour sa part, le maire de l’Arcahaie, Rosemila Petit-frère Saint-vil a consacré une partie de son intervention à retracer des luttes menées par nos héros de l’indépenance ayant conduit à la création du drapeau. Elle en a profité pour exprimer ses revendications.

La réduction de la commune de l’Arcahaie d’une superficie de 408 km carré à environ 200, est l’une des revendications étalées par le maire Saint-Vil.

Brandissant l’importance historique de cette commune, le lieu où a été cousu le bicolore national symbole de la souverraineté nationale, madame Saint-Vil dit noter une exclusion de l’Arcahaie dans le processus de l’organisation de cette fête commémorative.

Toutefois, elle a salué l’initiative prise par le Gouvernement de coudre les drapeaux utilisés pour la célébration de cette fête à l’Arcahaie.

Néanmoins, la première citoyenne de cette ville dit attendre des projets durables comme le musée du drapeau, le bus de catherine Flon entre autres.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply