Coronavirus: le gouvernement haïtien entend anticiper les conséquences économiques et sociales

Coronavirus: le gouvernement haïtien entend anticiper les conséquences économiques et sociales

Le Premier ministre, Joseph Jouthe, a annoncé, mrecredi 5 mai, un ensemble de mesures gouvernementales visant, entre autres, à faire face à l’insécurité alimentaire et le chômage causés par la pandémie du coronavirus.

Dans une circulaire émanant de la Primature et portant sa signature, le chef du gouvernement a donné des précisions sur les nouvelles dispositions adoptées en vue d’apporter une réponse adéquate à la Covid-19, par l’implication de plusieurs organismes et institutions étatiques.

Au niveau du ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR), Joseph Jouthe a listé les dispositions prises en vue d’attaquer l’insécurité alimentaire qui menace une bonne partie de la population. Ainsi, une augmentation de 12% de la production agricole est envisagée.

Assurer en permanence la disponibilité sur le marché d’un stock d’engrais suffisant pour toutes les composantes, constituer un stock de semences de qualiité. en privilégiant les cultures de cycle court et les cultures maraîchères, mobiliser les plaines en activant les services de fournisseurs pour le labourage des terres, et en facilitant l’accès à l’éau, aux outils et aux semences, sont parmi les 16 dispositions spécifiques relevant du MARNDR.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Il convient de rappeler que, bien avant l’introduction du coronavirus en Haïti en mars dernier, plus de trois millions de personnes étaient en situation d’insécurité alimentaire grave à travers tout le pays.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Jn François André Joseph
    14 mai 2020, 12:37

    Je voudrais juste demander à ce con de premier ministre quel est le taux reel de chomage en Ayiti, est ce que l’augmentation de la production agricole pourrait faire baisser le taux du chomage et augmenterait le pouvoir d’achat des 4,5 millions ayisyen en situation alimentaire grave

    REPLY