Coronavirus: mal équipés, des travailleurs en sante ont peur !

Coronavirus: mal équipés, des travailleurs en sante ont peur !

Alors que les autorités se disent prêts à faire face à l’épidémie du Coronavirus, dans les centres médicaux règnent chez le personnel médical une psychose.

Des personnels de divers centres médicaux de la capitale affirment n’être pas prêts à recevoir d’éventuels cas de Coronavirus.

Au cours d’une visite effectuée dans certains hôpitaux ce jeudi, notamment à l’hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti, communément appelé hôpital général et l’hôpital La Paix, des membres du personnel médical ont tout bonnement menacé de ne pas se présenter dans leurs hôpitaux respectifs en cas de détection du Coronavirus.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Moi, je suis prêt à ne plus revenir si un beau matin j’apprends dans les nouvelles que des cas de Coronavirus ont été détectés chez des patients et sont amenés à l’hôpital général », nous dit Romélus Winchell, secrétaire du Syndicat de l’HUEH. Ce dernier a expliqué que ses « raisons sont motivées par le manque de matériels et l’absence de dispositifs mis en place par l’Etat pour former le personnel en vue de faire face au Covid-19 ».

Toutefois, une employée de l’hôpital La Paix l’entend autrement. Cette dernière dit n’être pas prête à faire face au Coronavirus, mais n’envisage pas de lâcher les patients. « Nous ne pouvons pas dire que nous sommes prêts vu que nous n’avons pas de matériels adéquats, pas de formation, par ailleurs, je ne compte pas abandonner les patients si le Covid-19 est détecté et confirmé sur le territoire ».

La grève lancée par la Fédération Nationale des Travailleurs en Santé, fait son chemin. Les personnels de ces centres de santé espèrent de meilleures conditions de travail, et, surtout, de nouveaux matériels.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *