Covid-19 : le Madagascar enverra son remède en Haïti

Covid-19 : le Madagascar enverra son remède en Haïti

Comme prévu, le président de la République, Jovenel Moïse, s’est entretenu, ce mardi, avec son homologue du Madagascar, Andry Rajoelina, qui a promis d’envoyer son remède, le Covid-Organics (CVO), en Haïti.

« Ce fut un plaisir d’échanger avec SEM Jovenel Moïse d’Haiti qui salue notre gestion de la crise de la COVID-19. Nous enverrons du CVO et mettons nos comités scientifiques en relation », a tweeté le président Rajoelina. Les discussions ont également porté sur la relation Afrique-Caraïbes dan le cadre d’une démarche de coopération Sud-Sud.

De son côté, le président haïtien, Jovenel Moïse, s’est réjoui d’avoir échangé avec son homologue malgache « autour de la propagation du Covid-19 et des efforts déployés par les deux pays pour atténuer l’impact de la pandémie. « Ma conversation avec S.E.M. Andry Rajoelina a été enrichissante. Il m’a présenté les résultats préventifs et curatifs, obtenus par le COVID ORGANICS », a tweeté le locataire du Palais national.

Par ailleurs, les deux hommes ont convenu de mettre en contact les cellules scientifiques des deux pays, afin de poursuivre les discussions sur le protocole de traitement de Madagascar.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le Covid-Organics est une tisane à base d’Artemisia (très efficace contre le palludisme) préparé par l’Institut Malgache de Recherche Appliquée (IRMA). Selon les informations communiquées par les autorités malgaches, environ 105 personnes ont guéri de la Covid-19 après avoir pris ce remède.

Depuis prés d’une semaine, la COVID-19 prend une extension en Haïti, avec une augmentation incessante de cas de contamination. A ce jour, le pays compte 533 personnes touchées par la maladie, dont plus de la moitié a été enregistrée en quelques jours.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Noscar Antoine
    19 mai 2020, 17:24

    Je souhaite que le remède attérisse dans notre pays

    REPLY