Crise économique: Jovenel Moïse et des banquiers s’entretiennent

Crise économique: Jovenel Moïse et des banquiers s’entretiennent

Dans un contexte où la situation économique du pays est critique, le président de la République, Jovenel Moïse, a annoncé s’être entretenu avec les responsables de l’Association Professionnelle des Banques (APB), ce mardi 4 février, autour de la situation financière et économique du pays.

Jovenel Moïse a rencontré les responsables dans un contexte où les indices économiques laissent à désirer.

L’inflation a franchi la barre des 20%, ce qui réduit considérablement le pouvoir d’achat de la population particulièrement les personnes les plus pauvres.

« Sur la base de la tendance observée, la BRH a estimé l’inflation pour le mois de septembre 2019 à 20,1%. Ces mêmes projections tablent sur des pressions à la hausse des prix autour de 20,30% en glissement annuel en octobre et novembre 2019 », lit-on dans une note de la BRH sur la politique monétaire publiée récemment.

Fitch Solutions Group Ltd, filiale de l’agence de notation Fitch Ratings Inc., vient de publier le rapport « Haiti Country Risk 2020 ». Dans ce rapport Haïti arrive en dernier au niveau régional dans l’indice de risque économique à long terme, avec un score de 30,8 sur 100.

«Haïti obtient de mauvais résultats dans notre indice de risque économique à long terme, avec seulement 30,8 sur 100, ce qui est bien en-deçà du score de la majorité des pays dans la région. C’est bien en-dessous de la moyenne des économies mondiales et émergentes (53,9 et 51,5 sur 100 respectivement), et Haïti se situe au plus bas parmi les pays les plus « mal classés » du monde », lit-on dans ce rapport.

Rappelons que l’Association Professionnelle des Banques se donne pour mission la promotion du secteur bancaire afin qu’il contribue  à créer des conditions propices à un développement économique durable.

L’APB œuvre à assurer le maintien d’un environnement légal et réglementaire favorable au développement du secteur financier dans des conditions de saine compétition, selon les responsables de cette i

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *