« Démission », un mot qui ne figure pas dans l’agenda de Jovenel Moïse

« Démission », un mot qui ne figure pas dans l’agenda de Jovenel Moïse

Alors que de plus en plus de voix s’élèvent, notamment au sein de la classe politique, pour appeler à sa démission, le président de la République n’entend pas lâcher prise. En effet, plus que jamais Jovenel Moïse reste cramponné au fauteuil présidentiel.

Lors d’une rencontre tenue le mardi 27 août avec les ambassadeurs de l’Allemagne, de la France, de l’Espagne et de l’Union européenne autour de l’avenir d’Haïti, l’occupant du Palais national a clairement fait valoir sa détermination de rester au poste pour lequel il détient un mandat de cinq (5) ans.

Et dans une interview accordée à AP (Associeted Press) ce 29 août, Jovenel Moïse s’est voulu cohérent et sans équivoque.

Le 58ème président d’Haïti a lancé un message fort à ses opposants politiques qu’il invite à prendre le chemin démocratique des urnes s’ils veulent accéder au pouvoir.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Le pouvoir se gagne par les élections », a déclaré Jovenel Moïse.

Notons que le président de la République a tenu ses propos dans un contexte où de plus en plus de secteur réclament son départ pour « incapacité » à gérer le pays qui s’enlise dans la misère et subit une insécurité grandissante.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Jolicoeur
    30 août 2019, 15:13

    Je peux comprendre bien son analyse et ses principes mais il doit savoir qu,un président a la responsabilité d,être au bien-être de sa population il ne peut laisser les bandits sèment le deuil sans dire un mot ou prendre des décisions fermes

    REPLY