Départ d’une icône de la poésie haïtienne

Départ d’une icône de la poésie haïtienne

Le poète, écrivain et dessinateur haïtien, Georges Castera, est décédé, ce vendredi 24 janvier 2020, à l’âge de 83 ans.

C’est son épouse, Yvonne Yannick Etienne qui a confirmé la nouvelle.

Georges Castera est né à Port-au-Prince le 27 décembre 1936. Il était membre fondateur de l’Association des écrivains haïtiens et également membre du comité directoire de la maison d’édition «Mémoire d’encrier».

Après ses études, G. Castera était obligé de partir en exil pour échapper à la fureur du régime duvaliériste en raison de son engagement et son idéologie politique.

Georges Castera est l’auteur de différentes œuvres littéraires rédigées tant en Français, Créole qu’en Anglais comme: l’Encre est ma demeure, le trou du souffleur, Klou gagit, Bwa mitan, Panzou, Konbèlann pour ne citer que celles-là.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *