Déportation d’Emmanuel Constant !

Déportation d’Emmanuel Constant !

Les autorités américaines ont déporté l’ancien responsable du (Front Révolutionnaire Armé pour le Progrès d’Haïti), « FRAPH », Emmanuel Constant.


Il est arrivé à Port-au-Prince, cet mardi après-midi à bord d’un jet en compagnie de plusieurs autres déportés.

L’ancien responsable du FRAPH a été accueilli, puis arrêté par la DPCJ après avoir subbi le test de dépistage à la covd-19.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    24 juin 2020, 01:53

    JB Aristide, Jacques Ketan, Jean Marie Fourel Celestin, Jean Nesly Lucien… et Oriel Jean, etaient deja en train de jouir du soleil des tropiques. Maintenant, c’est le tour de Toto Constant. Le Fraph est l’equivalent des milices informelles de l’operation Bagdad I/II et de l’armee cannibale…

    Les elections de 2011 avaient permis a’ JB Aristide de s’empresser de retourner dans le pays. Il profitait du momentum, son marasa Rene Preval etait encore au pouvoir. La pandemie de Covid-19 joue aussi a’ l’avantage de Toto Constant. Et d’autant plus, ce n’est pas un FAUX democrate santidi qui est pouvoir, M. Constant ne fait que rejouir de revenir dans son pays. Vle pa vle, Jovenel Moise est bel et bien son allie’.

    L’Observatoire

    REPLY