Des individus arrêtés à santo Domingo avec de faux badges du ministère de l’intérieur

Des individus arrêtés à santo Domingo avec de faux badges du ministère de l’intérieur

Des individus ont été appréhendés à Santo Domingo en possession de faux badges du ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales.

Ils ont été appréhendés le 2 avril dernier, à Arroyo Hondo, quartier résidentiel de Santo Domingo. Ces hommes actuellement détenus pour vol et autres infractions par la police dominicaine ne font pas partie du MICT.

Ils se sont fait passer pour de prétendus «Agents Détectives Frontaliers» haïtiens relevant du MICT. Cependant, les badges, dont des copies, qui ont été communiqués au ministère de l’intérieur sont totalement faux. Par ailleurs, les vérifications supplémentaires au niveau de la base de données du Ministère, révèlent qu’aucun de ces individus ne fait partie de son personnel et n’a de lien ni de près ni de loin avec l’institution.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Selon le MICT, une enquête a été rapidement ouverte afin de découvrir l’origine de ces faux badges et de neutraliser le réseau des faussaires à la base de leur production. Les autorités dominicaines et haïtiennes sont en contact afin de décider des suites à donner au dossier de ces fauteurs de troubles, au regard des lois en vigueur au niveau des deux pays.

Par ailleurs, le ministère de l’intérieur informe que par circulaire en date du 4 octobre 2018, sous signature expresse du Ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, M. Jean-Marie Reynaldo BRUNET, l’ensemble des badges d’identification du personnel territorial ainsi que des Chargés de Mission et Agents de liaison ont été révoqués en attendant de nouvelles dispositions.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *