X

X


Des partisans de Pitit Dessalines et de Fanmi Lavalas à couteaux tirés

Des partisans de Pitit Dessalines et de Fanmi Lavalas à couteaux tirés

Ce mercredi 10 janvier, des militants furieux ont renversé la table sur laquelle devait se dérouler la conférence de presse du secteur démocratique unifié. Ces militants s'en sont pris à l'ex sénateur Moïse Jean Charles d'avoir organisé une manifestation de rue sans consulter les autres membres de l'opposition dont fanmi Lavalas.

Les scènes se sont déroulées en présence des membres de la presse et de l’un des conférenciers, Fradin Jeudi.

L’avocat Militant André Michel qui devait donné la conférence de presse n’a pas pu descendre de sa voiture.

Les partisans du parti Fanmi Lavalas ont tout fait pour empêcher la tenue de cette conférence de presse.

Certains d’entre eux estiment que l’ex sénateur Moïse Jean Charles à voulu voler la vedette à l’opposition en lançant la manifestation organisée mardi dans les rues de Pétion-Ville et de Delmas.

Ces militants de l’opposition ont qualifié d’échec cette manifestation qui a réuni une poignée de personnes.

Le porte-parole du forum démocratique populaire Orece Ducskon informe que certains membres de l’opposition sont favorables à un remaniement ministériel.

Ils auraient déjà négocié leurs porte-feuilles ministériels avec le Président de la République Jovenel Moïse, a-t-il confié.

Selon les partisans de Fanmi Lavalas, le sénateur Jean Charles essaie d’affaiblir la lutte de l’opposition en faisant cavalier seul.

Après une trentaine de minutes, le responsable de l’espace où devait se tenir la conférence de presse à demandé aux partisans de Pitit Dessalines et de Fanmi Lavalas de vider les lieux.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply

1 Comment

  • Marjorie Francois
    10 janvier 2018, 18:05

    Sa poko anyin kontinie emmerde moune. Sa kap fèt la se depi nan tan lontan wi nou songe nan bat kor Bondie te fè chak moune sou latè pale yo lang differan inbiin ret tann. Nou te di yo te voye mort kounie ya se chien mange chien. What next?

    REPLY