Etats généraux : Monseigneur Louis Kébreau démissionne du Comité de pilotage

Etats généraux : Monseigneur Louis Kébreau démissionne du Comité de pilotage

Le comité de pilotage et d’organisation des États généraux sectoriels de la nation continue de perdre des dents. Après les professeurs Claude Moïse et Jacques Édouard Alexis, c’est au tour de Monseigneur Louis Kébreau, président de cette structure, de quitter son postes.

Dans une lettre en date du jeudi 19 avril, adressée au Président de la République, Jovenel Moïse, l’homme d’église a expliqué les raisons de sa démission.

(Lire la lettre)

Son Excellence Jovenel Moise
Président de la République
Palais National

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Monsieur le Président de la République

Le pilotage des États Généraux de la Nation haïtienne postule, pour que cet envoi soit réalisable, de prendre en considération les conditions atmosphériques et les turbulences qui peuvent surgir à tout moment dans un environnement fragilisé et fracturé par de nombreuses blessures.

Lors de votre campagne présidentielle vous avez proposé  à la nation haïtienne un vaste projet invitant les haïtiens à développer une conscience nationale faite d`amour pour la patrie commune débouchant sur le respect pour la maison commune et cultivant le sens de l`appartenance.

Aujourd`hui vous invitez les différentes composantes de la Nation à entrer en dialogue pour sonder ce que veut et attend le peuple haïtien pour son plein épanouissement et son mieux être.

Le temps alloué pour la réalisation de cette entreprise me parait vraiment très court. Vu mes engagements pastoraux et les fréquents déplacements que je dois effectuer par souci de fidélité à la parole donnée à ceux et celles que j`accompagne dans leur croissance humaine et spirituelle, il me sera impossible de faire la coordination entre ces obligations pastorales et l`exercice de la responsabilité que vous m`avez confiée comme Président du Comité de pilotage des États Généraux Sectoriels. Je me vois donc dans l`obligation de me décharger de cette mission croyant qu`il m`était possible de mener de front ces engagements.
Je vous prie, Excellence, Monsieur le Président de la République, de croire que je resterai présent par la priere pour soutenir le bon combat de ceux et celles qui auront a affronter des responsabilités accrues avec une sagesse accrue.

Je saisis l`occasion de renouveler, a votre Excellence, l`assurance de ma plus haute considération.

Mgr Louis Kébreau, sdb

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *