Festival AfroPolitain: J3 Haïti sera là !

Festival AfroPolitain: J3 Haïti sera là !

Ayant travaillé durement pour faire rayonner dans le monde leur musique, J3 Haïti s’apprête à participer au Festival AfroPolitain Nomade à Kigali.

Composé de trois membres, Jean Robens Pierre, Jean Jonhatan Louis et Jean Marc Christophe Lizaire, J3 Haïti est un groupe musical qui, depuis maintenant 7 ans, contribue à semer la joie dans le cœur de ses fans.

Programmée du 7 au 11 juillet 2020, la septième édition du Festival AfroPolitain Nomade ne se fera pas sans la participation cette année du groupe J3 Haïti ayant été retenu lors de l’appel à candidature destiné aux artistes en art visuel et musique du monde entier.

Plateforme d’échanges culturels et artistiques qui met en avant la musique et les arts vivants comme moyen d’action, ce sera l’occasion pour J3 Haïti de faire une expérience extraordinaire au côté d’artistes du monde.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

“Parmi 500 candidatures, avoir été retenu par les organisateurs nous a immensément fait plaisir”, nous a confié Jean Robens Pierre au cours d’une interview.

Par ailleurs, être retenu parmi les candidatures pour participer au festival AfroPolitain Nomade 2020 n’est pas le principal, il y a le coût élevé lié au déplacement vers Kigali. “Comme vous le savez, le festival se tiendra cette année à Kigali et s’y rendre ne sera pas facile vu que nous devons nous-mêmes nous assurer des frais de déplacement qui sont estimés à 10 000 $ US. Nous avons ouvert une plateforme en ligne que les gens pourront trouver sur notre page Facebook (GoFundme) pour recevoir des donations de nos amis, fans et autres supporteurs, mais nous ignorons si cela va suffire”, s’inquiète Jean Robens Pierre.

Un problème courant que rencontrent souvent les artistes haïtiens lorsqu’ils doivent participer à des festivals en terre étrangère. La raison ? Aucune politique n’est mise en place par le ministère de la Culture et de la Communication (MCC) pour un meilleur encadrement des artistes devant représenter le pays sur la scène internationale. Ils ne reçoivent aucun soutien et sont confrontés à plusieurs difficultés. Manno Beats était le dernier à faire l’expérience de l’indifférence des autorités. Et aujourd’hui, J3 Haïti y fait face.

L’on se le rappelle des déclarations du président Jovenel Moïse qui disait ignorer le cas de Manno Beats. Le locataire du Palais national avait même été jusqu’à promettre son soutien à d’autres artistes qui seraient un jour confrontés à ce même probleme. Honorera-t-il sa promesse en apportant son soutien au groupe J3 Haïti ?

Dans l’attente d’une réponse, nous leur souhaitons bonne chance dans leurs préparatifs.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *