Haïti-Economie : augmentation annoncée des prix de l’essence, des économistes réagissent

Haïti-Economie : augmentation annoncée des prix de l’essence, des économistes réagissent

Pour rester dans les limites des engagements pris envers le Fonds Monétaire International, le Gouvernement entend procéder, très prochainement, à l’augmentation des prix du carburant à la pompe.

L’annonce a été faite par le ministre de l’Economie et des finances à l’issue d’une rencontre avec la commission sénatoriale Economie justifiant que dans la situation actuelle, la loi de 1995 régissant les prix de l’essence n’est pas appliquée.

Déjà, l’augmentation annoncée des prix de l’essence fait des gorges chaudes. Pour freiner toute éventuelle manifestation d’opposition à ce que le grand argentier considère comme une nécessité, des rencontres sont prévues entre le Gouvernement et les acteurs économiques notamment les syndicats de transport.

Analysant la situation, l’économiste Etzer Emile se montre plutôt compréhensif face à une telle décision gouvernementale. Il y voit même une obligation.

‘’Haïti importe la totalité des produits pétroliers qu’il utilise. Qui pis est, le programme Petrocaribe est suspendu’’,  avance en guise d’explication l’auteur de l’ouvrage ‘’ Haïti a choisi d’être pauvre’’.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

De son coté, le PDG du Group Croissance estime que la décision envisagée constitue  un manque à gagner pour le Gouvernement qui,  six mois après l’exercice fiscal, n’engrange pas les recettes prévues à partir l’augmentation des prix du carburant à la pompe.

Etant donné que la hausse des prix des produits pétroliers occasionnent toujours des troubles dans le pays, les deux économistes s’accordent à reconnaitre la nécessité pour l’Etat haïtien d’accompagner les couches les plus vulnérables.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *