Haïti-Éducation: Agénor Cadet ne jure que par la redynamisation du MENFP

Haïti-Éducation: Agénor Cadet ne jure que par la redynamisation du MENFP

Le ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle, Pierre Josué Agénor Cadet a dressé un bilan positif de ses 10 mois à la tête de cette institution.

Un bilan réparti en trois points: conjoncturel, structurel et infrastructurel.

Soulignant l’immensité des problèmes conjoncturels rencontrés durant les premiers mois, Pierre Josué Agénor Cadet informe que plus de 2700 professeurs sont rémunérés.

 

90% des directeurs et enseignants faisant partie du programme PSUGO et PRONEC sont payés pour l’année 2015-2016 et pour l’année 2016-2017, 7000 dossiers sont acheminés au ministère des finances.

Quant aux 4 mille enseignants irréguliers enregistrés dans le système éducatif, le professeur a promis de travailler de concert avec les instances concernées en vue de parvenir à leur intégration.

Il appelle en ce sens à la patience des enseignants soulignant au passage que des démarches ont été déjà mises en branle.

Quant aux problèmes infrastructurels, le numéro un du MENFP informe que 90% des écoles publiques sont en mauvais état.

Pierre Josué Agénor Cadet a informé que 200 écoles publiques sont réhabilitées dans le grand sud, 20 au niveau au niveau de l’Ouest, du Centre et du département du Nord.

Sur le plan structurel le ministre rappelle que 150 mille professeurs publics privés méritent d’être recyclés.

Pour remédier à cette situation le ministre, avait lancé la semaine dernière la politique nationale de formation des enseignants.

Le ministre n’a pas tari d’éloges en ce qui concerne le programme  »nouveau secondaire » tout en en relevant des failles enregistrées.

Le reponsable du MENFP envisage une reconsidération du curriculum des écoles.

Dans la foulée, le ministre Cadet a prévu de payer les dettes d’un milliard de gourdes du programme PSUGO pour l’année 2014-2015.

Monsieur Cadet promet également de construire 30 lycées dans le pays à raison de 3 par département.

Des vchèques de zonbis ont été récupérés dans le système éducatif toujours dans le but de redynamiser cette institution.

Monsieur Cadet veut épurer le système éducatif haïtien.

En dépit des efforts consentis, le titulaire du MENFP sait que beaucoup restent à faire.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *