Haïti-Insécurité: Opération à Gran Ravin, l’UEBH réclame l’ouverture d’une enquête

Haïti-Insécurité: Opération à Gran Ravin, l’UEBH réclame l’ouverture d’une enquête

La Mission protestante Union Evangelique Baptiste d’Haiti (UEBH) annonce que des unités de la PNH en cagoule avaient investi sans avertissement son campus à Bolosse, 261 rte des Dalles, depuis avant 5:00 am le lundi 13 novembre 2017. Le campus abrite les bureaux du quartier général de la mission fondée depuis 1928 (89 ans) et aussi le Collège Evangélique Maranatha établi depuis 1956 (61 ans). Le campus du Collège Evangélique Maranatha est un espace très boisé et limitrophe avec Grande Ravine, un quartier défavorisé sous le contrôle de gangs.

Des rumeurs, les unes plus invraisemblables que les autres, circulent sur le déroulement de l’incident. La vérité à rétablir est que des policiers sont arrivés très tôt sur la cour du Collège. Le directeur est arrivé vers les 8h45 du matin en dépit du fait qu’on l’avait averti de la tension dans la Zone. Les policiers étaient déjà en opération pendant que des élèves rentraient sur la cour de l’école. Un échange de tir entre policiers et bandits s’est soldé par des morts parmi les policiers. Par la suite, les agents de l’ordre ont tirés le gardien et un professeur de l’école.
Plus d’une trentaine de personnes ont été arrêtées. Ing. Armand Louis, Directeur du Collège, membre du comité exécutif de l’UEBH et ancien membre d’une Commission Présidentielle, a été brutalisé puis transporté à la DDO (Direction Départementale de l’Ouest) sous des accusations invraisemblables. L’avocat de l’institution, des représentants de l’UEBH, des représentants de la Fédération Protestante d’Haïti et des amis se sont rendus au Commissariat de Port-au-Prince pour lui apporter une assistance légale et un soutien moral.

Les dirigeants de L’UEBH comprennent que les policiers soient très affectés par le sort de leurs frères d’armes. Ils présentent leurs sympathies à toutes les familles des victimes dans cette affaire. Mais aussi, déplorent-ils fermement leur comportement envers Ing. Armand pour qui tous ceux qui le connaissent peuvent témoigner de son intégrité, de sa rectitude et de son intérêt pour l’éducation de tous les enfants de la zone.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

La mission UEBH réclame une enquête pour déterminer les conditions dans lesquelles sont décédés les vaillants policiers et les innocentes victimes du Collège. Ce massacre survenu sur le campus de la Mission UEBH devra aussi interpeler tout le monde concernant cette bombe à retardement que constitue la zone de Grande Ravine si on permet qu’elle continue à s’étendre de façon anarchique. Notre grand désir est le bonheur de notre ville et de notre communauté, ce qui passe par un engagement en faveur d’un état de droit.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *