Haïti-Insécurité: Opération policière à Gran Ravin, la mort des policiers déplorée, la mort des civils ignorée

Haïti-Insécurité: Opération policière à Gran Ravin, la mort des policiers déplorée, la mort des civils ignorée

 

Suite à l’affrontement armé qui s’est produit à Grand-Ravine où deux agents de l’UDMO ont été tués par des bandits, le premier ministre, Jack Guy Lafontant, accompagné du directeur général de la PNH, Michel-Ange Gédéon, a effectué une visite de solidarité à la base de l’UDMO à Cité-Soleil .

Le Chef du gouvernement a exprimé ses profondes sympathies et ses condoléances aux familles des policiers victimes.

Que dire des civils victimes? Ils sont traités en parent pauvre.

Les 3 Cadavres retrouvés sur le Campus Maranatha et présentés par la PNH comme étant ceux de  » Trois Bandits » seraient 3 innocentes Victimes selon le pasteur Robert qui énumère : le Gardien du lieu et sa femme ainsi qu’un étudiant séminariste de la Faculté de Théologie ont été exécutés en représailles suite au meurtre des 2 policiers de l’UDMO par des bandits.

Le Pasteur Robert a également dénoncé les tortures physiques infligés par les policiers de l’UDMO au Directeur Armand Louis qui dirige le Campus Maranatha depuis 30 années et qui est très respecté dans la zone.

Notons que selon certaines informations, l’école Maranatha aurait été le lieu de l’embuscade où les policiers ont été piégés.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *