Haïti-Politique: Les militants du PHTK réclament leur part du gâteau

Haïti-Politique: Les militants du PHTK réclament leur part du gâteau

Les militants du Parti Haïtien tèt kale s’estiment lésés par rapport à la répartition du pouvoir.

90% des gens du pouvoir sont des opposants politiques, indiquent les militants du PHTK dans une lettre adressée à la présidente de cette structure, Yanick Mezile .

À travers cette correspondance les militants soulignent les nombreux combats qu’ils ont menés pour porter Jovenel Moïse à la magistrature suprême de l’Etat.

20 mois de campagne, 22 manifestations, 35 sit-in, précisent-ils.

11 mois après l’ascension du président de la république, les membres du PHTK regrettent que Jovenel Moïse ne se soit pas entretenus avec eux .

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Les activistes critiquent aussi le président qui a liquidé 90% du pouvoir aux militants politiques d’autres camps.

Fort de ces constats, les militants ont convoqué la présidente du parti à une rencontre au local dudit parti afin de redéfinir la direction politique et de presser le président à s’acquitter de sa redevance envers les militants.

Par ailleurs, les partisans du PHTK disent découvrir suite à une enquête que le chef de l’État envisage de dissoudre le PHTK pour construire un autre dénommé REL.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *