Insécurité: un policier de “ Fantôme 509”, 6 alliés sous les verrous

Insécurité: un policier de “ Fantôme 509”, 6 alliés  sous les verrous

Le porte-parole de la police nationale d’Haïti, Michel-Ange Louis-Jeune, a présenté ce mercredi 13 mai, à la Direction Centrale de la Police Judicaire (DCPJ), le bilan des opérations policières menées par la PNH du 22 avril à date. 17 personnes ont été interpellées dans le cadre de ces opérations pour divers chefs d’accusation, notamment détention illégale d’armes à feu, vol à main armée et homicide volontaire, entre autres.

Au moins 7 des personnes arrêtées sont en lien avec le groupe « Fantôme 509 ». Il s’agit de l’ancien policier Pierre Yvon et 6 autres alliés de cette « structure violente » qui ont saccagé les locaux de l’Inspection Général de la Police Nationale, le 11 mai dernier, a rapporté Michel-Ange Louis Jeune, porte-parole de la police nationale qui rappelle que ces policiers ont également tiré à l’arme lourde à proximité des locaux de cette institution.

Parmi les membres ou alliés du Fantôme 509 arrêtés, Michel-Ange Louis-Jeune a mis un accent particulier sur Pierre Yvon, un ancien agent de la police licencié du corps pour abandon de poste. Le concerné a été condamné pour  homicide et incarcéré au pénitencier national, le 26 mai 2004 et s’est s’évadé le 19 février 2005, a-t-il dit.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le groupe « Fantôme 509 » compte dans ses rangs des anciens policiers, des policiers et des policiers en instance de révocation, a révélé monsieur Louis-Jeune annonçant que la section départementale de la police judicaire de l’Ouest travaille actuellement sur ce dossier qui sera, par la suite, transféré aux autorités judicaires du pays.

« La Direction de la police nationale ne tolèrera aucun désordre. À ce titre, monsieur Normil Rameau a instruit toutes les structures de la PNH à travailler pour éradiquer les actes de banditismes dans le pays, dans le cadre de l’application de la loi », a précisé le commissaire Louis- Jeune soulignant au passage que le 11 mai dernier suite à une panique aux alentours de la direction de circulation des agents de l’UDMO ont appréhendé Pierre Alexandre Diuverson, Fenelon Mackendy et Steeven Leblanc.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *