Jean Henry Céant et son gouvernement entrent en jeu!

Jean Henry Céant et son gouvernement entrent en jeu!

Le président de la République, Jovenel Moise a investi le Premier ministre Jean Henry et son cabinet ministériel dans leurs fonctions, ce lundi 17 septembre, au Palais national.

La cérémonie s’est déroulée en présence de la première dame, des présidents du CSPJ et de la chambre des députés respectivement Jules Cantave et Gary Bodeau, des parlementaires, des membres du gouvernement démissionnaire, du corps diplomatique et du secteur privée des affaires.

D’entrée de jeu, le nouveau Chef du gouvernement invite les membres de son équipe à se mettre au travail rapidement afin de répondre aux inquiétudes et aspirations de la population qui a souffert pendant plusieurs semaines de négociations et d’incertitude.

Jean Henry Ceant en a profité pour saluer une nouvelle fois les sénateurs et députés qui lui ont accordé un vote de confiance. Il a également félicité les parlementaires pour leurs questionnements qui vont permettre aux membres du Gouvernement de mieux répondre aux exigences de la population.

Le chef du gouvernement a remercié le président Jovenel Moise pour avoir fait choix comme de lui Premier ministre.

Le notaire Jean Henry a fait remarquer aux membres du cabinet ministériel la lourde tâche qui les attend.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Il exhorte chaque ministre à faire preuve d’intégrité absolue, de transparence, de bonne gouvernance dans sa gestion. Le chef du gouvernement a insisté sur la nécessité pour chaque ministre de rendre des comptes sur des dépenses effectuées au niveau de l’administration publique.

Le notaire Jean Henry Ceant a réitéré son engagement pour que la lumière soit faite sur le dossier PetroCaribe.

À l’occasion, le président Joevenel Moïse a fait part au Premier ministre des dossiers sur lesquels son Gouvernement doit travailler urgemment.

En ce sens, le chef de l’État invite le nouveau Gouvernement à signer avec le secteur des affaires un pacte pour la création d’emplois et la croissance inclusive, à trouver une solution durable aux problèmes du salaire minimum, à accélérer les travaux en cours dans le domaine des infrastructures énergétiques, agricoles et hydrauliques, à appliquer strictement l’arrêté sur la réduction du train de vie de l’État.

Ces points susmentionnés doivent servir de boussole au nouveau gouvernement, a-t-il souligné.

Jovenel Moise appelle également les membres du Gouvernement à œuvrer pour l’organisation d’élections transparentes, honnêtes et démocratiques.

Afin d’éviter de dépolitiser le dossier PetroCaribe, le président Jovenel Moïse annonce par ailleurs que les instances compétentes de l’Etat dont l’unité de renseignement financier et de lutte contre la corruption, l’inspection générale des finances seront mobilisées pour faire jaillir la vérité.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *