Joseph Jouthe, Premier ministre « d’un pays qui n’existe pas », revient sur ses propos

Joseph Jouthe, Premier ministre « d’un pays qui n’existe pas », revient sur ses propos

Dans une note vocale devenue virale sur whataspp, le Premier ministre, Joseph Jouthe, crachant son mécontentement, a affirmé qu’Haïti n’existe ni sur papier, ni dans la réalité. Cette déclaration dénigrante, indigne d’un chef de gouvernement, a suscité beaucoup de réactions dans les médias et sur les réseaux sociaux. Ce mardi, M. Jouthe est revenu sur cette déclaration et a concédé avoir tenu des propos déplacés.

N’était-ce cet individu qui, à l’insu du chef du gouvernement, a enregistré la conversation pour la porter au grand public, personne ne saurait que dans la tête du locataire de la Primature, le pays n’existe pas. Joseph Jouthe a tenu des propos qu’il n’oserait pas tenir publiquement, au risque de se voir malmener dans les commentaires et réactions, notamment dans les médias.

Dans ce fichier audio qui circule, Joseph Jouthe s’en est pris au ministre des finances, Patrick Boisvert, lui ayant présenté un budget qui ne reflète pas la vision du président de la République, Jovenel Moïse.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Conscient que les propos tenus ne sont pas à la hauteur de cette noble fonction qu’il occupe depuis environ deux mois, Joseph Jouthe s’est désolé et à présenté des excuses au gouvernment et en particulier au titulaire du MEF. Le contexte ne s’y prêtait pas, j’ai utilisé des mots un peu trop fort », a regretté M. Jouthe.

Le chef du gouvernement avait cette conversation à Hinche, dans le plateau central, où il s’est rendu pour rencontrer un groupe de personnes nommées de manière irrégulière dans l’Admimistration publique.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *