Jovenel Moïse se promet de mettre fin au règne des bandits

Jovenel Moïse se promet de mettre fin au règne des bandits

Le président de la République, Jovenel Moïse, se dit engagé à combattre le phénomène de l’insécurité qui, dit-il, constitue un fléau. Selon Jovenel Moïse, certaines personnes alimentent l’insécurité pour résoudre leur problème personnel.

Il confirme avoir participé à une réunion avec le conseil supérieur de la police nationale d’Haïti, organisée ce cette semaine, en vue de mettre hors d’état de nuire les bandits qui sèment la terreur dans le pays.

Il dit reconnaître que les habitants du département de l’Artibonite font face à un groupe d’hommes lourdement armés. M. Moïse prévient aux gangs armés que la durée de leur vie est très limitée.

Il a mis l’accent sur le quartier populaire Village de Dieu pris en otage par des gangs armés. Ces bandits détournent des autobus à l’entrée sud de la capitale. Jovenel Moïse persiste et signe: ces problèmes seront résolus.

« Bandi pa janm gen fòs pase leta», a déclaré Jovenel Moïse qui dit avoir passé des instructions claires aux autorités policières afin de mettre hors d’état de nuire de n’importe quelle manière tous les personnes accusées de troubler l’ordre public.

Par ailleurs, s’adressant à ses opposants qui, selon lui, ont choisi la violence pour exiger son départ, Jovenel Moïse promet qu’il ne répondra pas par la violence. Il appelle les autorités judiciaires et policières à jouer leur rôle.

8 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

8 Comments

  • Rigaud D
    28 novembre 2019, 22:20

    Pourquoi Fritz Jean Louis esy-il interné en Republque Dominicaine? Après avoir approvisioné Chrisla en argent et minutions. Tilapli. sergent de Bourgonge lui a fusillé pour n’avoir pas donner de l’argent pour les services rendus. aPRèS UN COUP DE FIL à Bourgogne qui lui a dit de donner un signal au palais national. Il a donné un bal sur l.épaule, il s’est tombé sur le sol. Puis un bal à la ceinture et une autre à la jjambe. On prend le peuple pour des carnards sauvages. Cesse cette sotise Jovenel même Bouqui est philosophe. Comment vas-tu les désarmer alors tu as parlé de volume d’armes qui ne peut être collecté. Menteur! Quand on ment, on oublie tout ce qu’on a dit avant.

    REPLY
    • Pierre Édouard Rémy@Rigaud D
      29 novembre 2019, 07:44

      Félicitations au Président de la république D’Haïti. ll faut rétablir l’ordre en Haïti.

      REPLY
  • Rhenisla
    29 novembre 2019, 09:02

    Nèg yo san konsyans yo pap janm sispann bay manti…

    REPLY
  • Oriental Aubescar
    29 novembre 2019, 09:58

    Jovenel Moïse se yon lach san parèy. Si misye ka montre li pral rezoud pwoblèm bandi yo e li bay lòd fòmel pou lapolis aji de nenpòt kèl gason, M pa konprann koub sèk saa lèl rive sou pozisyon an li du map fè vyolans kan.

    REPLY
  • Kersaint Telemaque
    29 novembre 2019, 12:37

    Peyi a swaf yon chanjman sou koze ensekirite a , yon ekip bandi paka met tout yon peyi an otj fok koze sa sispann

    REPLY
  • kaka
    29 novembre 2019, 16:35

    giet manmanl

    REPLY