Jovenel Moïse veut voir tous les malfrats derrière les barreaux

Jovenel Moïse veut voir tous les malfrats derrière les barreaux

Lors d’une adresse à la nation ce lundi 29 juin, le président de la République, Jovenel Moïse, s’est incliné devant le cadavre des victimes de l’insécurité qui sévit dans le pays.

Jovenel Moïse n’est pas resté insensible face ce phénomène.

« Je m’incline devant le cadavre des gens qui se sont fait assassiner ces derniers jours », a-t-il dit lors de son intervention.

Le garant de la bonne marche des institutions assure avoir passé des instructions nécessaires aux autorités compétentes pour qu’elles puissent prendre des mesures adéquates afin de mettre la main au collet des bandits qui ne cessent de semer le deuil dans les familles haïtiennes.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

À cet effet, il exhorte la police à travailler de commun accord avec la justice pour appréhender les criminels, prévenir les actes de l’insécurité.

Quant aux organisations de droits humains, le président Moïse les invite à collaborer avec les autorités étatiques, les secteurs organisés de la société civile pour déraciner les problèmes relatifs à la violation de droits humains dans le pays.

Ce lundi 29 mars, des agents de la PNH ont tué dans l’œuf un mouvement de protestation devant les locaux du ministère de la justice au cours duquel les initiateurs ont voulu dénoncer l’insécurité grandissante dans le pays.

Les forces de l’ordre, présentes dans les parages du MJSP, ont lancé des gaz lacrymogènes pour disperser les protestataires.

2 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

2 Comments

  • James Monroe
    29 juin 2020, 20:31

    A chaque fois qu’il y a un crime, le président exhorte soit la justice et la police pour traquer les bandits.
    A l’inverse, l’ordre du président n’ a ni exécuté ni par l’une ni par l’autre entité.
    A ce propos, je me demande est ce qu’il y a une velléité manifeste du président pour appréhender les malfaiteurs.
    Vue la joute électorale qui s’avance incessamment.

    REPLY
  • André Joseph
    30 juin 2020, 09:15

    La republique a une odeur puante à chaque fois que ce sal con prend la parole. Entre le dire et le faire l’echelle de grandeur est enorme, 415 prisonniers ont ete gracie par ce sal con et parmi lesquels figurent des criminels notoires, des assassins, des kidnappeurs, des violeurs qui n’ont pas purge leurs peines. Comment vouloir mettre les malfrats derriere les bareaux quand vous beatifier les gangsters du G9 en nommant pour leur compte un des leur à la tete de la CAS . Comment demander aux organisations de droits humains de collaborer avec les autorites etatiques quand la republique et le monde savait que les criminels qui ont participe dans les massacres de la saline, belair, carrefour feuille ont pignon sur rue continue à defrayer la chronique en s’organisant s’en inquieter à visage decouvert. Ou est passé l’ancien DG du ministere de l’interieur dont son nom a ate cite dans tous les rapports nationaux ou internationaux dans le massacre de la saline, qui donnait à distribuer des kits alimentaires aux gens defavorises des quartiers populaires à Jimmy cherisier alias bbq sous la haute protection de la PNH qui faisait l’objet d’un mandat d’ammener pour sa participation dans le massacre de la saline et dont son nom revienne sans casse dans les massacres de Belair ou de carrefour feuille. Vous dites avoir la volonte de mettre les malfrats derriere les bareaux pendant que dans votre lit il y a un malfrat dont son nom a ete cite dans les affaires lourches de kits scolaires et de dermalogue. Que feriez vous du rapport de la CSCCA sur le petro caribe. Mr le sal con cessez de nous intoxiquer, de nous infecter avec l’odeur puante de vos idioties et des germes du covid-19 à chaque fois que vous ouvrez votre guele.

    REPLY