La librairie « Dieu de l’amitié », incendiée par un chef de gang

La librairie « Dieu de l’amitié », incendiée par un chef de gang

« Sonson » ainsi connu, chef d’un gang du quartier «Bò lakwa » situé à l’angle des rues du Peuple et des Remparts, serait le principal auteur de cet acte.

Joint au téléphone par un rédacteur de Haïti 24, le propriétaire de la librairie, Me Michel Jacques, avocat au barreau de Port-au-Prince, informe qu’il avait reçu, au cours de la semaine, un appel de ce chef de gang situé au bas du quartier de Bel-air, lui intimant l’ordre de lui verser 50 mille dollars dans les deux prochaines heures.Passé ce délai, son entreprise sera incendiée si le versement de la somme demandée n’est pas effectif.

« Effectivement, 30 minutes après cette conversation, le caïd de ce quartier défavorisé de la capitale a incendié la librairie, situé au numéro 71 à la rue Bonne foi», poursuit Me Jacques.

«Tout, ouvrages, sac à dos et autres matériels scolaires ont été emportés par les flammes dévastatrices », regrette l’homme de loi.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Me Jacques informe qu’il continue de faire l’objet de menace de la part de ce chef de gang après avoir commis son forfait.

Il projette de déposer, ce lundi, une plainte à la DCPJ et au parquet près le tribunal de première instance de Port-au-Prince contre ce dernier.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *