Le journaliste Diego Charles victime de brutalité policière

Le journaliste Diego Charles victime de brutalité policière

Le journaliste-reporter à Radio Vision 2000, Diego Charles, dénonce des actes de brutalité policière dont il a été victime, mardi soir, non loin de sa résidence privée.

Ces actes ont été perpétrés contre sa personne aux environs de 10 heures 45 par cinq individus encagoulés, portant l’uniforme de la police administrative.

Le journaliste-reporter dit avoir eu du mal à identifier le véhicule qui était sans plaque d’immatriculation.

Précisant seulement que ces policiers armés étaient à bord d’une Toyota Land Cruiser.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Diego Charles explique que ces policiers lourdement armés l’ont braqué sans lui poser de questions.

Le reporter informe que ces policiers l’ont dépossédé de force de son sac à dos, jetant ainsi ses effets personnels au sol. Ses documents personnels de travail, tombés dans une rigole, ont été mouillés, raconte Diego Charles qui dit avoir perdu une somme de 3 mille 550 gourdes, suite à cette fouille policière.

Ces actes de brutalité policière poussent le journaliste à se demander sur sa page Facebook ”À quand une PNH professionnelle ? ».

Traumatisé, Diego Charles refuse de croire que ces hommes armés qui ont piétiné sa dignité, soient réellement des policiers.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *