X

X


”Mackenson Dorilas est un faux guérisseur, un imposteur”, selon l’un de ses complices

”Mackenson Dorilas est un faux guérisseur, un imposteur”, selon l’un de ses complices

Le journaliste Guerrier Henry l’a démasqué. L’animateur de l’émission ‘’Boukante Lapawòl ‘’ n’a pas eu à mener une enquête en profondeur pour démystifier le nommé prophète Mackenson Dorilas qui s’est fait star des réseaux sociaux en donnant une recette qui, prétend-il, peut guérir le SIDA. Il a tout simplement interviewé la bonne personne.

Un individu qui frise la soixante a confié au journaliste Guerrier Henry qu’il s’est fait passer pour un handicapé à l’église des envoyés de Dieu afin d’aider l’homme qui se fait appeler prophète Mackenson Dorilas à tromper ses fidèles.

Son rôle dans ce coup de théâtre consistait, en effet, à jouer le rôle d’une personne à mobilité réduite en entrant à l’église. D’où il sortira guéri suite à une intervention miraculeuse du pasteur Mackenson Dorilas.

Le travail de cet homme qu’on pourrait incriminer comme une personne sans gêne lui a valu plus que le double du salaire minimum d’un ouvrier du secteur textile. Pourquoi il a avoué la vérité ? On ne le sait pas.

Mais, en écrivant ce texte on pense à l’autre qui a dit ”le méchant fait toujours une œuvre qui le trompe”.

Ne serait-ce pas l’occasion de relancer le débat autour de la régularisation du secteur évangélique dans le pays.

Notons que le pasteur Mackenson Dorilas n’a pas chômé en dépit de l’interdiction par le ministère des Cultes de prendre la parole dans son assemblée, ou de partager les vidéos sur les réseaux sociaux. «Je n’ai rien contre l’État. Mais on ne peut pas me priver de la parole”, soutient Mackenson Dorilas. ”Il faudrait qu’on m’arrache la langue pour que je ne prophétise plus”, s’époumone-t-il au micro d’un journaliste du pays

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply