X

X


Nouveau scandale à l’ONA, un avocat fait la leçon à Chesnel Pierre

Nouveau scandale à l’ONA, un avocat fait la leçon à Chesnel Pierre

Monsieur le Directeur Général, Disciple du temple de Themis, membre actif de la basoche, homme de loi convaincu, je comprends fort bien votre sensibilité à fleur de peau pour vos confrères. Les hommes de robe, que nous sommes, restons encore et toujours intimement soudés à notre confrérie; mais, cette noble profession ne vous permet pas de vilipender et de gifler la population de Mirebalais en nommant à la tête de la direction départementale de l’ONA, un bandit, un rustre et un voyou patenté du nom de Me Osseant Frédérique.

Ce vagabond, sans foi ni loi, identifié, par tous les mirebalaisiens, comme une bandit de basse-fosse, a participé à plusieurs manifestations violentes contre les hommes de loi que nous sommes, les juges d’instruction et, lors du prononcé d’une décision au tribunal de notre ville, il a même dégainé son arme, mettant par ainsi en péril la vie du Commissaire du Gouvernement de l’époque, du juge d’instruction, du Doyen dudit tribunal, des huissiers puis, son forfait consommé, a pris la fuite pendant plusieurs mois.

Plus récemment, Me Frédérique, lourdement armé, s’est brutalement introduit à l’intérieur de l’hopital de Mirebalais pour agresser plusieurs
médecins américains venus soigner des malades haïtiens en provenance de tous les coins de la République. Vous n’êtes pas sans savoir, monsieur le Directeur Général, que l’hopital de Mirebalais a une capacité de traitement de plus d’un millier de malades en même temps.

Suie à l’intrusion brutale, intempestive et malencontreuse de cet énergumène, des hélicoptères américains ayant à leur bord des GI ont du intervenir en urgence pour évacuer le personnel médical et sauver leur vie. Depuis lors, ces professionnels bénévoles ont ramassé leurs cliques et leurs claques, abandonné leur mission et leurs patients et sont partis pour ne plus revenir.

Après avoir commis tous ces actes, ce roustre, ce malandrin, ce bandit de grand chemin vient d’en être chaudement récompensé par son confrère, vous, Me Chesnel Pierre, actuel DG de l’ONA. Honte à vous ! Vous êtes la honte de la confrérie à laquelle vous appartenez ! Et j’entends porter plainte devant votre Barreau aux fins de solliciter votre radiation pour comportement indigne de la profession.

Monsieur le DG,

Même si le parti politique dont vous êtes membre actif est jonché et bondé de bandits de tout acabit, l’utilisation d’escrocs, d’hommes de main et d’assassins au niveau de l’administration publique ne se fait pas ! On comprend maintenant pourquoi, comme artibonicien, vous n’avez aucune sensibilité et aucun souci pour le peuple haïtien.

Monsieur le DG,

Vous faites déjà une gestion malsaine des fonds des administrés et des petits épargnants en octroyant des centaines de millions de gourdes aux membres du secteur privé et à certains parlementaires. Vous avez siphonné, séché et soigneusement vidé les comptes de l’ONA en accordant des prêts préférentiels à des gens déjà riches pendant que ceux qui cotisent, épargnant les maigres sous qu’ils possèdent, ne peuvent rien obtenir de l’institution sous prétexte qu’ils sont dans l’incapacité de fournir un collatéral pour garantir leurs prêts et, non content de vos malversations, vous intégrez à l’ONA, en plus des criminels notoires, des affairistes sans foi ni loi, sous pression de sénateurs et de députés.

Monsieur le Directeur,

Le peuple de mirebalais dont je suis ici la voix, dit non à cette nomination ! Non point parce-qu’il souhaiterait le poste pour quelqu’un d’autre mais il existe tellement d’autres éléments bien formés dans cette ville, tant de valeurs sûres et confirmées, que vous pourriez tenir en compte l’élément de compétence et celui de la bonne image et de la bonne réputation pour au moins laisser à cette population qui souffre et n’a plus rien d’autre que son respect et sa dignité, un semblant de respectabilité. À Mirebalais nous sommes encore fiers et honnêtes.

On peut comprendre que vous fournissez beaucoup d’argent aux parlementaires qui vous garantissent la permanence de votre job mais restez convaincu, nous vous l’en assurons, que si vous persistez, vous serez dénoncé à la vindicte populaire et les fonds alloués aux sénateurs et autre élus seront perdus, de toute manière.

Comme vous vous gosez, à chaque coin de rue, d’être là, en poste, par la grâce de Cholzer Chancy, le Président de la chambre des députés, nous vous avisons que ce dernier sera correctement averti de vos méfaits pour intercéder et empêcher cette nomination scandaleuse et dangereuse.

Je ne vous salue pas, monsieur le Directeur Général.

Me Enoch Lundi, avocat.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply

1 Comment

  • James Aime
    6 septembre 2018, 14:59

    Mpap pran sa nan men nou. Bouch tt moun fann pou manje. Yn grenn neg paka monte sou kout plim li Epil tchwazi detwi yn jenn gason. Se bagay kipi fasil pou fet detwi moun. Leu yn moun pa bon nan yn zone se pep la ki revandike sa se pep kipran lari sepa yn grenn moun kigen pwoblem pesonel ak yn neg épi tchwazi avilil . Dg Chesnel ap travay tt peyi à wel tt moun konstanstel misye bay résulta. Krezi pou ti machann madan sara kredi konfyans misye met Diaspora yo nan lakou lakay tt moun wel. Dg rete pozitif pep ayisyen avew kontinye travay kom sadwa. Nou pap entimide devan nap gade.

    REPLY