Recherche d’un dénouement à la crise, le dialogue se poursuit

Recherche d’un dénouement à la crise, le dialogue se poursuit

Après deux échecs à la nonciature apostolique, le dialogue inter-haïtien a été relancé, ce lundi, dans le but de trouver une issue à la crise qui sévit dans le pays. Des signataires de l’accord de Marriott, ceux de Kinam, des représentants du président de la République, les partis politiques non alignés et des membres de société civile, dans un autre espace qui n’a pas été révélé à la rédaction de Haïti 24, réunissent à nouveau pour tenter de trouver une solution concertée à la crise politique.

Au menu des discussions: un calendrier prenant en compte la réduction du mandat du président de la République, la conférence nationale, les élections, l’assemblée constituante, le référendum, le choix d’un Premier ministre.

À la nonciature apostolique vendredi dernier, les représentants du pouvoir et les opposants n’ont pas pu trouver un accord sur ces points qui seraient la base de la solution concertée à la crise politique recherchée par ce dialogue.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Après l’echec des négociations à la nonciature apostolique, les discussions ont repris, mais la donne n’a pas changé.

Le choix du Premier ministre constitue encore la pomme de discorde. Guichard Doré, conseiller du président de la République, a annoncé ce mercredi que Jovenel Moïse ne laissera pas ses opposants choisir à sa place le Premier ministre avec lequel il devra diriger le pays. Ce, dit-il dans le but d’éviter toute forme de conflit.

Le proche du palais national reste, pourtant, persuadé que ce troisième dialogue portera ses fruits en dépit des points de divergences.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *