Remaniement ministériel: l’APH se démarque de Francisque de la Cruz

Remaniement ministériel: l’APH se démarque de Francisque de la Cruz

Le bloc majoritaire à la chambre des députés, l’Alliance parlementaire pour Haïti, prend ses distances par rapport aux déclarations du député de la commune de Thomassique, Francisque de la Cruz.

Ce dernier avait lancé un ultimatum de 72 heures au Président de la République, Jovenel Moïse, pour effectuer des changements au sein du cabinet ministériel.

Francisque De La Cruz était allé jusqu’à brandir la menace d’interpellation du Premier ministre, Jack Guy Lafontant, au cas où le Chef de l’Etat ne procéderait pas au replatrage de l’équipe gouvernementale.

Cette déclaration a poussé l’Alliance parlementaire pour Haïti à se désolidariser des déclarations du député, Francisque de la Cruz relatives au remaniement célère du cabinet ministériel.

Le président de l’APH, le député de la commune de Léogâne, Jean Wilson Hyppolite, informe que le groupe majoritaire à la chambre des députés n’a engagé jusqu’ici aucune négociation avec le gouvernement en vue d’un éventuel remaniement.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Selon le parlementaire, un député n’a le droit d’adresser un ultimatum au Chef de l’Etat.

Jean Wilson Hyppolite fait remarquer que tout remaniement du cabinet ministériel relève de la prérogative exclusive du chef de l’Etat en fonction de ses promesses et de son évaluation du gouvernement.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *