Respect du quota de 30%: Jovenel Moïse veut passer en force

Respect du quota de 30%: Jovenel Moïse veut passer en force

Le président de la République, Jovenel Moïse, qui plaide pour une meilleure représentativité des femmes dans la fonction publique a annoncé, ce dimanche 8 mars, la prise d’un décret pour favoriser l’ascension de la junte féminine sur la scène politique.

« Dans la prochaine loi électorale, il sera fait obligation à 35% de circonscription d’envoyer uniquement des femmes aux élections », a annoncé le garant de la bonne marche des institutions.

Cette loi sera valable aussi pour les départements, communes et les sections communales, a-t-il dit, précisant que cette décision suscitera des vagues dans la société.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le locataire du Palais national n’a pas caché sa joie de diriger seul le pays. Jovenel Moïse souligne que les parlementaires n’auraient pas voté cette loi s’il leur avait été envoyée avant le dysfonctionnement du Parlement.

« Je suis seul au pouvoir. C’est pas moi qui ai fixé le quota de 30% ,c’est la Constitution. Je me battrai pour le faire respecter », a lancé M. Moïse sous les applaudissements des personnes présentes dans le nouveau numéro du programme dialogue communautaire.

3 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

3 Comments

  • Choulo
    9 mars 2020, 20:11

    Moun antrave ak radotè nan peyi sa.

    REPLY
  • Antoine Langomier
    10 mars 2020, 01:49

    Le président a passé trois ans au pouvoir sans être en mesure de diriger. Les parlementaires avaient constitué un handicap majeur, parce que le président était confortable dans la situation. Au contraire, dès le 7 février 2017, en voulant être un bon président, il pourrait mettre les parlementaires hors d’état de nuire, en embrassant la population. Après trois longues années au pouvoir, le président n’avait aucun soutien même au sein de ses 500,000 votants. Il s’était laissé prendre en sandwich par l’oligarchie… et les parlementaires. Le président a eu gain de cause, par la faute des potentats de "pays lock"- les mêmes visages du passé, la Division et sans aucun Projet de Société. Privert II bwè lwil. ACTA NON VERBA si w kapab…

    L’Observatoire

    REPLY
  • Destin joseph
    10 mars 2020, 09:17

    Je felicite le president pour ces nouvelles decisions pour permettre aux femmes avec un quota de 35% pour participer dans la course electorale.
    Mais , excellence, que dites vous pour les jeunes? Les jeunes universitaires qui sont quasiment desesperés de leur sort, diplomés encore bon nombre de l’UEH.
    Je suis un jeune travaillant valablement , prenant les possibles , braver les danger qu’il faut et je suis la, je ne jouis rien et rien encore. Qu’en est il de vos entourages. Vos reves et decisions ,vos bonnes intentions, concretiseront ils avec eux?

    REPLY