Transport aérien-Connectivité: la Banque mondiale offre $159 millions à 4 pays

Transport aérien-Connectivité: la Banque mondiale offre $159 millions à 4 pays

Dans un communiqué de presse, publié ce jeudi 28 mai, le Conseil de l’administration de la Banque mondiale a annoncé l’approbation d’une série de projets de Connectivité de transport aérien régional des Caraïbes. Selon ce qu’informe ce communiqué de presse, 159 millions de dollars ont été débloqués pour améliorer la sécurité du transport aérien et la résilience des infrastructures aéroportuaires face aux catastrophes naturelles.

Quatre pays de la Caraïbes sont concernés par ce projet, il s’agit de la Dominique, la Grenade, Haïti et Sainte-Lucie. Financés par l’Association Internationale de Développement (IDA), ces projets ont chacun des objectifs clairement définis dans chaque pays.

Haïti, qui a reçu 84 millions de dollars, s’assurera de la concrétisation de ce projet afin de renforcer la sécurité opérationnelle, améliorer la navigation et accroître la résilience des infrastructures aux catastrophes naturelles.

Il est aussi clairement dit que ce projet permettra de réhabiliter la piste de Cap-Haïtien, de construire une voie de circulation à Port-au-Prince, d’installer des systèmes modernes de suivi et de contrôle du trafic aérien, et améliorer le système de drainage des aérodromes afin de réduire les risques d’inondation.

Pour la Directrice des opérations de la Banque mondiale pour les Caraïbes, Tahseen Sayed, « ce premier financement de la Banque mondiale en faveur de projets aéroportuaires dans les Caraïbes contribuera aussi à la connectivité et aidera les pays de la
région pendant la phase de reprise post-COVID-19 ».

Notons que la Dominique a reçu une enveloppe de 13 millions de dollars, la Grenade, 17 millions de dollars et 45 millions de dollars pour la Sainte-Lucie.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *