X

X


TUNISIE : En prison pour un baiser !!!…

TUNISIE : En prison pour un baiser !!!…

Le 29 septembre dernier, Nessim Ouadi, français d’origine tunisienne, après avoir pris une bière avec sa petite amie tunisienne, s’est arrêté en voiture sur le bord d’une route touristique.

C’est alors qu’ils se sont fait contrôler alors qu’ils étaient en train de s’embrasser.

Vivement interpellés par la police, la « petite amie », a essayé de maîtriser la situation en discutant calmement. Mais sans succès, les policiers, agressifs hurlaient et les insultaient.

Arrêtés et jugés, ils ont été condamnés à plusieurs mois de prison ferme pour «atteinte à la pudeur»

Aussitôt des citoyens se mobilisent pour dénoncer cette atteinte à la liberté. Une vague de protestation se soulève sur les réseaux sociaux.

Elle a même pris une dimension diplomatique avec l’intervention de l’ambassadeur de France à Tunis.

Ce dernier a reçu le 8 octobre 2017, au siège de l’ambassade à Tunis, Leila Haouala, la mère de Nessim, venue de France, ainsi que son avocat.

Ce nouveau scandale où se mêlent inextricablement intérêts politiques, pratiques policières et décisions judiciaires, vient une nouvelle fois illustrer la résistance de la société civile.

De nombreux citoyens, dont l’ancien ministre des Technologies de l’information et de la communication dans le gouvernement « Essi », et le député de Nidaa Tounes, Raouf el-May, ont posté des photos échangeant des baisers amoureux avec leur partenaire.

Objectif de la campagne : mettre la pression sur les autorités judiciaires et politiques pour les appeler à changer des lois du pays pour ne plus considérer un baiser, même dans un lieu public, comme une atteinte à la pudeur».

L’avocat  du jeune homme a bien sur fait appel de la condamnation.

Affaire à suivre…

Rosmy PARADY M.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *