Yves Jean Bart sanctionné par la FIFA, la FHF poursuit sa course

Yves Jean Bart sanctionné par la FIFA, la FHF poursuit sa course

La Fédération Haïtienne de Football a réagi suite aux sanctions imposées par la Fédération internationale de football association (FIFA) à Yves Jean-Bart éclaboussé par un scandale sexuel sur mineures.

Le président de la Fédération haïtienne de football (FHF), Yves Jean-Bart, est provisoirement interdit de prendre part à toutes les activités liées au football pour un délai de 90 jours a annoncé, la FIFA, l’instance de football mondiale. 

Carlo Marcelin, secrétaire général de la Fédération haïtienne de football, a publié une note de presse après l’annonce de la FIFA. « La Fédération Haïtienne de Football (FHF) s’empresse d’informer que suite à la mesure de suspension provisoire de 90 jours décidée par la Chambre d’Investigation du Comité d’éthique de la FIFA à l’endroit du Président en exercice de notre Association, le Dr Yves Jean-Bart, pour faciliter les enquêtes en cours, le comité exécutif se réunit incessamment pour arrêter les mesures prévues par les statuts et règlements généraux de la Fédération », peut-on lire dans la note. 

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

De plus, dans cette note, la FHF a rassuré la famille du football, les clubs affiliés, les membres des différentes commissions centrales « que toutes les dispositions seront prises pour assurer la continuité de leurs activités dans le respect strict de leurs statuts propres, de ceux de la CONCACAF et de la FIFA ».

2 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

2 Comments

  • Beker Vincent
    26 mai 2020, 12:32

    C’est pour le bien de tout un Chacun que la FiFa a pris cette decision, et voutoir apporter certains eclairecissement.Attendons
    Voir!

    REPLY
  • Jean BATTIST
    27 mai 2020, 18:18

    Dadou doit savoir que rien n’est pour la vie,il s’est piege lui meme en restant a la tete de la federation haitienne de football trop longtemps

    REPLY