5 vendeurs de carburant au marché noir arrêtés par la PNH

5 vendeurs de carburant au marché noir arrêtés par la PNH

Les autorités policières et judiciaires ont mené, mercredi 5 septembre 2019 au soir, une vaste opération contre la vente d’essence au marché noir.

Pas moins de 5 vendeurs de carburant au marché noir ont été arrêtés par les autorités policières et sont gardés à vue au commissariat de Delmas avant d’être transférés au parquet de Port-au-Prince.

Les individus arrêtés risque 6 mois à 3 ans de prison et une amende allant de 500 gourdes à 100 mille gourdes.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

La vente d’essence de mauvaise qualité est une grave infraction, selon le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince Paul Eronce Villard. ”Non seulement le client achète l’essence de mauvaise qualité à un prix élevé, mais elle détruit le moteur de son véhicule ”, déplore Me Villard.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Depuis le début de la pénurie, le gallon de la gazoline se vend à mille 250 gourdes. Cette situation a provoqué une augmentation considérable des tarifs du transport en commun. Les chauffeurs de véhicules qui sont en difficultés de trouver de l’essence sont obligés de payer à un prix exorbitant.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *