Accusations de kidnapping contre Gracia Delva, le juge Merlan Bélabre prononce un non-lieu

Accusations de kidnapping contre Gracia Delva, le juge Merlan Bélabre prononce un non-lieu

Le juge Merlan Bélabre a prononcé une ordonnance de non-lieu en faveur du sénateur de l’Artibonite, Gracia Delva, pour les accusations de kidnapping pesées contre lui dans le cadre du dossier de l’enlèvement suivi de séquestration sur la personne de Jean Neel Michel. Des faits qui remontent à 2019.

Après avoir auditionné plusieurs personnes, dont l’ancien sénateur Jean Renel Sénatus, le juge instructeur a conclu qu’il n’y a pas d’évidences et de charges concordants pour poursuivre le sénateur Gracia Delva.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Suite à l’ordonnance, le sénateur et ses avocats se sont adressés au bureau du sénat de la République pour l’informer de cette décision de non-lieu du juge Merlan Bélabre.

Le sénateur a indiqué que ces accusations constituent de simples manœuvres politiciennes, et appelle, par ailleurs, le sénat à protéger sa réputation.

Outre ces accusations de kidnapping, le sénateur était accusé d’être de connivence avec le réputé chef de gang du Village de Dieu, Arnel Joseph, tué par la police après son évasion à la prison civile de la Croix-des-Bouquets.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    8 avril 2022, 14:04

    Il reste maintenant au Machin juge de liberer tous les auteurs visibles et invisibles de l’assassinat du filleul Jovenel Moise. En devenant senateur et politicien, Jean Renel Senatus a cesse’ d’etre une reference. Le "Zokiki" a fait son temps. Point Barre!

    REPLY