Affaire Jovenel Moïse : Claude Joseph, Rockfeller Vincent et Bedford Claude font appel à l’OEA

Affaire Jovenel Moïse : Claude Joseph, Rockfeller Vincent et Bedford Claude font appel à l’OEA

Afin de solliciter une action impliquant plusieurs pays de la région pour faire avancer l’enquête sur l’assassinat du président Jovenel Moïse, trois jovenélistes ont rencontré Luis Alagro, Secrétaire général de l’Organisation des Etats-Américains.

« Accompagné de l’ex Ministre de la justice, M. Rockefeller Vincent et de l’ex Commissaire du gouvernement M. BedFord Claude, j’ai rencontré aujourd’hui M. Luis Almagro, Secrétaire général de l’Organisation des États Américains (OEA). L’enquête sur l’assassinat du Président Jovenel Moïse, crime transnational, implique aujourd’hui plusieurs pays de la région », lit-on dans un communiqué rendu public ce jeudi.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Comme il l’avait dit à plusieurs reprises, l’ex Chancelier haïtien croit que l’actuel Premier ministre veut faire échec au dossier. C’est, a son avis, l’une des raisons qui expliquent sa démarche auprès de l’OEA. « Nous avons, par conséquent, sollicité du Secrétaire général une action régionale face au blocage systématique de l’investigation par le Premier Ministre actuel, le Dr. Ariel Henry ».

« Alors que de graves menaces pèsent sur les aspirations du peuple haïtien quant à la démocratie, la paix et le développement, il est plus que jamais indispensable de faire valoir la solidarité régionale, principe sacré sur lequel l’OEA est fondée », poursuit le communiqué.

Rappelons que plusieurs présumés assassins du président Moïse, dont l’ex sénateur John Joël Joseph et l’homme d’Affaires Rodolphe Jaar ont été arrêtés en terre étrangère.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *