Air France : deux pilotes se bagarrent en plein vol

Air France : deux pilotes se bagarrent en plein vol

Le Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA), (l’autorité française responsable des enquêtes sur les accidents d’avion) a publié mardi dernier, un rapport dans lequel elle fait état d’incidents graves, lors desquels les règles de sécurité n’ont pas été respectées par l’équipage d’Air France.

« Une certaine culture installée chez certains équipages d’Air France qui favorise une propension à sous-estimer l’apport d’une application stricte des procédures pour la sécurité », indique BEA dans le document, tout en appelant la compagnie aérienne française à « remettre le respect des procédures au centre de la culture de sécurité de l’entreprise ».

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Cette structure de contrôle, évoque notamment un incident survenu le 31 décembre 2020 lors d’un vol entre Brazzaville (Congo) et Paris à bord d’un Airbus A330. Une fuite de carburant détectée en altitude de croisière a conduit l’équipage à se dérouter vers l’aéroport de N’Djamena (Tchad) mais sans observer la procédure de sécurité « FUEL LEAK » qui prévoit la coupure du moteur du côté de la fuite.

La Tribune révèlent de son côté d’autres incidents non mentionnés par le BEA, comme une altercation entre un pilote et son copilote. L’affaire a eu lieu à bord d’un Airbus A320 entre Genève et Paris, au mois de juin. Selon La Tribune, le commandant de bord et son copilote en sont venus aux mains dans le cockpit pendant la phase de montée après le décollage, le copilote ayant refusé d’appliquer une consigne.

En réaction, la compagnie assure qu’elle prendra en compte l’ensemble des recommandations du rapport, précisant que certaines étaient déjà mises en œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *