André Michel et sa bande contrôlent-ils désormais le pouvoir?

André Michel et sa bande contrôlent-ils désormais le pouvoir?

Sans scrupules, Maître André Michel, voix autorisée de l’entreprise politique à but lucratif « Secteur Démocratique et Populaire », s’est vanté, ce jeudi, d’avoir révoqué Rockfeller Vincent, Bed-Ford Claude et Rénald Lubérice. Jusqu’ici, les plus naïfs croyaient que l’acte était délibérément posé par le Premier ministre, Ariel Henry. Il n’en est rien.

À voir la jubilation extatique de celui qui a volé le titre d’« Avocat du peuple », une question se pose : Ariel Henry est-il devenu une marionnette entre les mains du Secteur pseudo-Démocratique et prétendument Populaire?

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

La question est d’autant plus légitime que la bande à André Michel, qui ne peut et ne pourra jamais accéder au pouvoir par les urnes, a effrontément mis en veilleuse les prétendues revendications du peuple dont elle était faussement porteuse.

L’assassinat de Président Jovenel Moïse est bénéfique à l’opposition qui piaffe d’impatience de dilapider les caisses de l’État.

Hier encore, André Michel voyait en Ariel Henry un homme portant l’illégitimité et l’illégalité comme une seconde peau. Aujourd’hui, le Premier ministre et le SDP est en lune de miel dans un contexte où le pays est à la merci des gangs armés.

Bienvenue en Haïti où les alliances politiques contre-nature s’effectuent sans gênes ! Même quand d’un côté comme de l’autre le jeu paraît être à somme nulle, dans la réalité il n’y a qu’un seul perdant : Haïti.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *