Ariel Henry n’a pas versé d’argent au gang G9 pour avoir accès au Pont-Rouge, dément La Primature

Ariel Henry n’a pas versé d’argent au gang G9 pour avoir accès au Pont-Rouge, dément La Primature

Les allégations selon lesquelles le Premier ministre aurait versé 20 millions de gourdes au gang du G9 pour pouvoir organiser l’offrande florale à Pont-Rouge, dimanche 17 octobre, sont fausses, selon le bureau du Premier ministre.

Dans une note rendue publique dimanche après-midi, la Primature attribue ces allégations à une tentative visant à «ternir l’image du Premier ministre, de son gouvernement, voire de l’Etat».

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

«Le Bureau du Premier ministre dénonce, encore une fois et avec fermeté, ces manipulations politiciennes et ces actes diffamatoires, relevant de certains secteurs qui, pour régner, sèment le trouble et la confusion au sein de l’opinion publique, à travers des calomnies inventées de toute pièce», a écrit la Primature.

Sur Magik9, ce weekend, c’est le responsable de la Fondastion Je Klere, Me Samuel Madistin, qui a fait cette révélation. Selon l’homme de loi, 20 millions de gourdes ont été versées aux hommes armés du G9 pour avoir accès au Pont-Rouge en vue d’organiser la traditionnelle offrande florale, à l’occasion de l’anniversaire de l’assassinat de l’empereur Jean Jacques Dessalines.

«Le Chef du gouvernement, en sa qualité de président du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN), réitère son engagement à traquer les gangs armés avec la dernière rigueur, et ils seront poursuivis jusqu’aux portes de l’enfer», a poursuivi la note.

«Le Chef du gouvernement promet de continuer à travailler au rétablissement de l’ordre, de la paix publique et de l’autorité de l’Etat, et à créer un environnement sécuritaire propre à l’organisation d’élections générales dans le pays, dans les meilleurs délais», a conclu la Primature.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *