Assassinat de Jovenel Moïse-Enquête : le FBI n’a pas lâché l’affaire

Assassinat de Jovenel Moïse-Enquête : le FBI n’a pas lâché l’affaire

L’assistant secrétaire d’État américain, Brian A. Nichols, qui s’est prononcé, ce vendredi, sur l’assassinat du président de la République, Jovenel Moïse, a réitéré l’engagement du gouvernement américain à coopérer avec les autorités policières et judiciaires haïtiennes sur l’enquête visant à faire la lumière sur ce dossier.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Il informe que le FBI enquête sur la planification de ce crime aux États-Unis. Brian A. Nichols veut que tous les auteurs et co-auteurs de crime odieux soient traînés par devant la justice. Le FBI est en contact permanent avec les responsables du ministère de la justice et de la sécurité publique et l’ambassadeur américain accrédité en Haïti sur ce dossier, informe-t-il.

Il informe avoir eu une conversation la nuit dernière avec le premier ministre Ariel Henry à ce sujet. Les deux hommes se sont entendus pour que justice soit rendue au président défunt.

1 comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    2 octobre 2021, 14:56

    JoMo te nan Enposiblite pou l mete gason sou li pou l te bat Sistem lan. Finalman sistem lan vale l tiglot avek saliv.

    Pou JoMo te twouve ap fe "Parenn" li plezi nan nome karyeris prevalis matelys Ariel Henry kom PM. Apali pay pwa domi, pwezime asasen Joseph Felix Badio te twouve nan pale avek PM nome a pandan kadav pwezidan Jovenel Moise alyas Apredye potko menm finn bat. Se pa ti bagay piti… Epi pou se menm Joseph Felix Badio sa a pou PM nan te di nan radyo Scoop, misye se moun de byen.
    Kite m pran yon poz nan non Bossa Combo, "nou gen pou nou we, nou gen pou n tande. Notre pere qui est aux cieux…"

    Politik se yon syans, men yo di li tou li se yon Art. Sanble se pa manti, se apre asasina Jovenel Moise mwen we sa. E le m li nan jounal New York Times se "Parenn" Jovenel Moise ki te Enpozel Ariel Henry. Men manman Penba a, "l’origine du pouvoir determine la nature du pouvoir." JoMo tap radyadya Nan Lib apre echek "peyi lok." Ci-git Jovenel Moise.

    Obsevatwa Zafe Ayisyen ak Lotbodlo

    REPLY