Assassinat de Jovenel Moïse : Et si la presse colombienne tentait de brouiller les pistes pour la libération des mercenaires colombiens?

Assassinat de Jovenel Moïse : Et si la presse colombienne tentait de brouiller les pistes pour la libération des mercenaires colombiens?

Depuis l’assassinat du président Jovenel Moïse, beaucoup d’informations circulent dans la presse colombienne. Les denières révélations du journal colombien El Tiempo laissent croire qu’un montant de 45 millions de dollars auraient été retrouvés dans la résidence du président assassiné, citant le rapport de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ).

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Une source nous confie que le rapport de 800 pages de la DCPJ n’a aucunement fait mention de ce montant. Ceci participe de la strégie de la Colombie de brouiller l’enquête afin d’obtenir la libération des anciens militaires colombiens accusés d’implication dans ce crime.

Certains médias haïtiens semblent vouloir faire le jeu du gouvernement colombien, d’autres tombe dans le panneau. Toutefois, il est important de permettre à l’enquête de poursuivre son cours afin que les coupables répondent de leurs actes.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *