Assassinat de Jovenel Moïse : Favorables au dialogue, les USA réclament toujours des élections cette année

Assassinat de Jovenel Moïse : Favorables au dialogue, les USA réclament toujours des élections cette année

Une fois de plus, les États-Unis encouragent le dialogue comme solution à la crise en Haïti. Avec la mort du chef de l’État, Jovenel Moïse, survenue le 7 juillet dernier, la porte-parole du Conseil de sécurité nationale,
Emily Horne, croit plus urgent d’organiser des élections libres et équitables.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

C’est dans une note de presse, publiée ce lundi 12 juillet 2021, que la Maison Blanche a fait connaître sa position sur la situation d’Haïti. Cette décision de soutenir le gouvernement en place et d’appeler les partis politiques au dialogue survient après une rencontre entre la délégation américaine, venue apporter son soutien dans l’enquête sur l’assassinat du président Jovenel Moïse, aux autorités policières d’Haïti, le Premier ministre a.i, Claude Joseph, le Premier ministre nommé, Ariel Henry et le président du Sénat, Joseph Lambert.

À noter que la délégation américaine, qui a été envoyée en Haïti le 11 juillet, est composée de représentants du département de la Justice, du département de la Sécurité intérieure, du département dÉtat et du Conseil de sécurité nationale.

Laïka Mezil

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *