Assassinat de Jovenel Moïse : «La justice haïtienne doit jouer son rôle», exige l’OPCC

Assassinat de Jovenel Moïse : «La justice haïtienne doit jouer son rôle», exige l’OPCC

L’Office de Protection du Citoyen (OPC) dit noter des rebondissements axés sur des informations relatives au dossier d’assassinat de l’ex-président Jovenel Moïse. L’institution invite la justice haïtienne à jouer son rôle pour que justice soit rendue à la famille présidentielle.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Dans une note publiée ce dimanche sur son compte Twitter, l’OPC a salué les efforts de la DCPJ et du parquet de la capitale dans le traitement du dossier. Cependant, il est important de noter que « durant les deux dernières décennies, aucun procès criminel d’assassinat spectaculaire n’a eu lieu dans le pays », a souligné l’institution protectrice des droits de la personne humaine. Elle a déploré que des présumés assassins soient encore en liberté et d’autres libérés par des juges corrompus.

D’un autre côté, l’OPC, accusant le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) de protéger des juges malhonnêtes et corrompus, a dénoncé le fait que le système judiciaire soit pris en otage par des secteurs. Si la Justice haïtienne ne joue pas son rôle dans le crime contre M. Moïse, il faudra faire le procès de la justice haïtienne, pense l’OPC.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *