Assassinat de Jovenel Moïse: le président colombien détient « des preuves de l’implication des soldats colombiens »

Assassinat de Jovenel Moïse: le président colombien détient « des preuves de l’implication des soldats colombiens »

Le président colombien, Ivan Duque, a déclaré avoir des preuves incriminant presque tous les anciens soldats colombiens arrêtés en Haïti, dans le cadre de l’enquête relative à l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moïse.

Lors d’une interview accordée à Associated Press, M. Duque a indiqué que les soldats devront comparaître par-devant un tribunal indépendant. Il a également ajouté, suivant les témoignages de certains d’entre eux, qu’ils ont pris part dans le magnicide du 7 juillet 2021..

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

“J’ai toujours été en faveur d’une investigation, à vrai dire, l’un des soldats qui a eu le temps de fuir Haïti a été arrêté. Il a avoué sa participation, toutefois l’enquête est toujours en cours”, a fait savoir le numéro un Colombien.

Alors que la justice haïtienne est quasiment muette concernant le dossier de Jovenel Moïse, les lignes semblent bouger au niveau de l’international.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *