Assassinat de Jovenel Moise : Trois mois après, ses assassins courent les rues, regrette Claude Joseph

Assassinat de Jovenel Moise : Trois mois après, ses assassins courent les rues, regrette Claude Joseph

Jeudi 7 octobre 2021, trois mois depuis qu’un commando a lancé une attaque contre la résidence privée du président Jovenel Moïse et l’ont assassiné.

Dans un tweet publié sur son compte officiel, le ministre haïtien des affaires étrangères et des cultes, Claude Joseph, déplore le fait que, trois mois après, les auteurs intellectuels et financier de ce crime soient toujours en liberté.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« 3 mois depuis l’assassinat du Pdt @moisejovenel, les auteurs intellectuels & financiers de cette sale opération sont encore dans les rues. Le travail de la justice doit se poursuivre afin que tous les auteurs & co-auteurs de ce crime soient identifiés et répondent de leurs actes », a tweeté Claude Joseph.

Le chancelier haïtien réitère sa thèse selon laquelle Jovenel Moïse a été assassiné pour son engagement en faveur de l’amélioration des conditions de vie de la population.

« Comme je l’ai rappelé devant le Conseil de Sécurité de l’ONU, le Président Moïse a été assassiné pour ses idées et ses rêves pour le peuple haïtien. Sa lutte pour un avenir meilleur pour chaque fille et fils d’Haïti doit se poursuivre. #justicepourjovenelmoise », a poursuivi M. Joseph.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

1 Comment

  • JISTIS POU AYITI
    28 octobre 2021, 20:59

    JISTIS POU AYITI,
    Se avèk pawol sa nou pral pote plent federal intènasyonal devan Tribinal intènasyonal Jistis la, pi gwo Tribinal intènasyonal ki gen nan mond lan sou koze asasina chef leta peyi Dayiti a nan dat 7 Jiyè 2021. https://www.icj-cij.org/en Pou bon jan envestigasyon fèt e jije tout konplis yo nap mete anba kòd kabinè prezidan an ak sekirite prezidansyèl la. Nap mete anba kòd chèf opozisyon gouvenman an ak tout akolit li yo, epi nap mande retire iminite tout prezidan lòt peyi yo ak diplomat yo ki patisipe nan konplo a pou yo vin reponn kesyon lajistis nan lakou siprèm Intènasyonal la. Lemond konnen nou se pitit 1804, yo jalou e yo vle elimine nasyon an, yo vyole souverennte nasyonal la plizye fwa, e fwa sa yo ale two lwen, donk nou revolte. Sonje Linite te pèmèt Ayiti libere anba esklavaj, malerezman divizyon lakòz yo asasine chèf leta peyi a, kidonk annou pran konsyans jodi a menm, annou ini nou yon lòt fwa ankò annou mobilize pou nou jwenn Jistis pou Ayiti devan Lakou Siprèm Intènasyonal la ki ka rezoud dosye lanmò prezidan an epi fè tout lòt peyi etranje ki patisipe nan kalite krim sa peye sa yo fè a, epi pou yo dedomaje Ayiti, se konsa nap trase yon egzanp devan lemonnantye pou zak teroris derespektan sa pa janm refèt ankò.
    JISTIS POU AYITI !

    REPLY