Assassinat de Jovenel Moise : Trois mois après, ses assassins courent les rues, regrette Claude Joseph

Assassinat de Jovenel Moise : Trois mois après, ses assassins courent les rues, regrette Claude Joseph

Jeudi 7 octobre 2021, trois mois depuis qu’un commando a lancé une attaque contre la résidence privée du président Jovenel Moïse et l’ont assassiné.

Dans un tweet publié sur son compte officiel, le ministre haïtien des affaires étrangères et des cultes, Claude Joseph, déplore le fait que, trois mois après, les auteurs intellectuels et financier de ce crime soient toujours en liberté.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« 3 mois depuis l’assassinat du Pdt @moisejovenel, les auteurs intellectuels & financiers de cette sale opération sont encore dans les rues. Le travail de la justice doit se poursuivre afin que tous les auteurs & co-auteurs de ce crime soient identifiés et répondent de leurs actes », a tweeté Claude Joseph.

Le chancelier haïtien réitère sa thèse selon laquelle Jovenel Moïse a été assassiné pour son engagement en faveur de l’amélioration des conditions de vie de la population.

« Comme je l’ai rappelé devant le Conseil de Sécurité de l’ONU, le Président Moïse a été assassiné pour ses idées et ses rêves pour le peuple haïtien. Sa lutte pour un avenir meilleur pour chaque fille et fils d’Haïti doit se poursuivre. #justicepourjovenelmoise », a poursuivi M. Joseph.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *