Auprès de l’OEA, Ariel Henry défend une gestion responsable de la période post-séisme

Auprès de l’OEA, Ariel Henry défend une gestion responsable de la période post-séisme

Le Premier ministre, Ariel Henry, a participé, ce vendredi, à la session extraordinaire du Conseil Permanent de l’Organisation des Etats Américains (OEA). Dans ses mots de circonstance, le chef du gouvernement a renouvelé son engagement de mettre le pays « sur les rails d’une démocratie fonctionnelle ».

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Dans son discours, le Premier ministre haïtien a repris le dernier bilan communiqué par les autorités de la Protection civile, faisant état de 2189 morts, plus de 12 000 blessés, 332 disparus, 30 122 maisons détruites et 42737 autres endommagées.

« Face à cette situation, mon Gouvernement a pris ses responsabilités. Nous avons déployé des équipes de recherches et de sauvetage, des médecins volontaires, des secouristes de la DPC, ainsi que les équipements lourds du Ministère des Travaux Publics et du Corps du génie militaire des Forces Armées d’Haïti », s’est félicité le chef de la Primature.

D’un autre côté, Ariel Henry s’est engagé à poursuivre le dialogue en vue d’aboutir à un consensus sur la tenue des élections. « J’ai pris l’engagement de tout mettre en œuvre, pour remettre mon pays sur les rails d’une démocratie fonctionnelle, avec l’organisation dans les plus brefs délais de bonnes élections libres et transparentes. Il est impératif que nous retournions rapidement à un fonctionnement normal des institutions démocratiques ».

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *