Carriés-Insécurité-Conflit terrien: Joseph Jouthe fait des promesses

Carriés-Insécurité-Conflit terrien: Joseph Jouthe fait des promesses

Au cours d’une visite sur la Côte des Arcadins, le 31 juillet dernier, pour encourager la relance des activités touristiques, le Premier ministre Joseph Jouthe s’est entretenu avec les habitants de Carriès, une commune de l’Arcahaie, en proie aux violences des groupes armés. Pour pallier ce problème d’insécurité qui menace la vie des citoyens et qui pourrait même paralyser les activités touristiques dans la zone, le Chef du gouvernement a assuré avoir déjà pris des mesures drastiques.

Depuis un certain temps, des habitants se plaignent de l’insécurité qui sévit dans la capitale et dans les villes de province. La commune de Carriès n’a pas échappé aux bandits. Ces derniers sèment la panique depuis mai dernier, mettant le feu aux maisons des habitants dans l’unique but de s’approprier des terrains. Afin de remédier à cette situation, le Chef du gouvernement a révélé avoir déjà confié au ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Rockfeller Vincent et au Directeur a.i de la Police nationale d’Haïti, Rameau Normil, la tâche d’agir. En ce sens, des équipements adéquats et une voiture seront remis au poste de police de la zone pour contrer les bandits.

En outre, toujours dans le but de protéger les habitants, le Premier ministre Joseph Jouthe a annoncé la mise en place d’un nouveau poste de contrôle afin de renforcer la surveillance dans tout le secteur.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

En ce qui a trait au conflit terriens et aux pertes des maisons incendiées par les bandits, des instructions ont été passées à la Direction générale des Impôts (DGI) qui procédera à un arpentage pour donner aux habitants une parcelle de terre. Selon les dires du chef de gouvernement, ces derniers deviendront des “fermiers de l’Etat haïtien” avec des papiers en règle.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *