Chambellan : un officier d’état civil assassiné par balles, puis brûlé par des présumés bandits

Chambellan : un officier d’état civil assassiné par balles, puis brûlé par des présumés bandits

Les communes de Chambellan et de Jérémie deviennent depuis quelques temps le repaire des bandits qui continuent d’endeuiller les familles. À Chambellan l’officier d’état civil, Rénal Léon, a été tué par des bandits armés non identifiés.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Selon les premiers éléments d’information, ces malfrats, dont certains sont des repris de justice, ont pénétré chez M. Léon puis l’ont emmené à l’extérieur pour le tuer de plusieurs balles avant de brûler son cadavre.

L’officier d’état Civil, Rénal Léon, est reproché par ses exécutants de les avoir dénoncés à la police. Deux d’entre eux sont des condamnés, rapportent une source à Chambellan.

Le lendemain, les habitants de zones ont retrouvé les restes du cadavre calciné. Ils ont procédé au ramassage de ce qui reste de la victime pour l’enterrer.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *